Recherche

LA ROCHELLE DEBOUT

Catégorie

La nuit debout La Rochelle

Communiqué suite à l’interpellation d’un participant à la manifestation du 17 Mai

Suite à l’appel à manifestation des différentes centrales syndicales le 17 Mai, un jeune homme ayant participé au mouvement Nuit Debout a été violemment interpelé à coups de matraque par les forces de l’ordre qui ont refusé de mentionner l’objet de son arrestation.

Cette interpellation s’est déroulée à 20m d’un lycée, au milieu des lycéens engagés au sein de cette manifestation. Cette personne n’a fait qu’apporter sa présence au sein de l’initiative qui était de bloquer le périphérique rochelais.

Une première interpellation a été avortée alors même que cette personne était en train de prévenir le responsable des renseignements généraux de son intention d’appeler à dispersion des lycéens encore présents ! Dans un second temps, la BAC l’a interpellé alors qu’il prenait le chemin du retour. Cette intervention, à la limite de l’irresponsable, a failli générer un affrontement entre les lycéens présents sur place et les forces de l’ordre alors même que la situation était calme. Il a fallu l’intervention de personnes extérieures pour maitriser la situation.

Nuit Debout soutient son camarade suite aux violences dont il a été victimes et appelle a un rassemblement non violent pour protester contre cette arrestation arbitraire.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Nos échanges hebdomadaires avec la mairie

Mardi 03/05 – 14h

Nous avons eu la visite du directeur de Cabinet du Maire de La Rochelle, ce dernier nous a gentiment annoncé que notre présence ici était indésirable, en nous informant que nous serions expulsés de notre emplacement avant le dimanche 08 Mai.

Suite à ces annonces, ce monsieur nous a enjoint à proposer une liste de critères afin de trouver un lieu ou nous pourrions mener nos activités.

 

Mercredi 04/05 – 5h

Envoi du courriel suivant au directeur de cabinet.

Bonjour Monsieur,

Suite aux échanges avec les citoyens impliqués au sein de Nuit Debout, nous considérons qu’il est indispensable de disposer d’un lieu au centre de l’espace public afin d’accueillir les personnes souhaitant participer à cette si belle mobilisation citoyenne.
Compte-tenu de ces pré-requis et suite à votre proposition d’échange autour d’un lieu adéquat, celui-ci correspondrait aux critères suivants :
– Une surface suffisante près du port pour être visible et accessible aux rochelais comme aux touristes.
– L’accueil de toute personne quel que soit ses moyens et dans des conditions dignes doit pouvoir se tenir.
– Ce lieu doit permettre la construction d’outils favorisant l’échange politique, social et culturel.
– Ces échanges pouvant durer dans le temps, la mise en place d’infrastructures permettra le bon établissement de cette démarche.
– L’apport d’une particularité culturelle rendant le lieu unique serait un atout majeur dans la mise en avant de notre démarche.
Comme vous l’aurez compris, notre objectif est de proposer ici, au Gabut, un espace citoyen (comme décris ci-avant), culturel mais aussi associatif et autonome qui mette en valeur ce lieu et les initiatives qui y sont et seront proposés.

Cet objectif ne peut être atteint qu’en proposant un projet construit avec tous les acteurs ayant participé aux réflexion autour de ce lieu.
[…]
Si ce projet socio-culturel est accepté par le Maire, Nuit Debout s’engage à réguler son occupation du domaine public avec un calendrier à définir comprenant l’ouverture du bâtiment au coin du Quai Georges Simenon et de la rue de l’Archimède et en phase la mise en oeuvre du projet de ses associations.

Nous espérons pouvoir continuer ces échanges constructifs avec vous en toute réflexion et sans violence, critère indispensable à cette bonne entente.

Bien à vous.

 

Mercredi 04/05 – 17h

Réception du courriel suivant.

Mesdames, Messieurs,

J’ai bien reçu votre courriel expliquant la suite que vous comptez donner au mouvement Nuit Debout.

Il serait possible de mettre à votre disposition des espaces publics afin que vous puissiez y tenir vos échanges ou vos rassemblements. Nous restons dans l’attente des jours, lieux et horaires que vous souhaitez dans une limite de 9h à 22h. Dans ce cadre vous pourrez installer sur ces espaces des éléments que vous devrez retirer au moment où vous les quitterez à la fin de ces réunions.

En revanche il n’est pas envisageable de vous autoriser à construire sur l’espace public ou de vous permettre de vous installer dans les bâtiments du Gabut que vous nous indiquez. Bien entendu, en tant qu’association, vous pourriez avoir accès à des salles municipales si vous le souhaitiez.

L’endroit actuellement occupé par les constructions que vous avez réalisées ne peuvent rester ainsi en place plus longtemps. Dans la logique de votre mouvement citoyen qui se veut respectueux du bien public et afin que vous puissiez rester maître du mouvement que vous avez engagé, je vous propose de démonter vous même les installations réalisées dans des délais très courts avant demain soir.

Si cela n’était pas le cas, nous serions contraints de lancer les procédures judiciaires conduisant à la remise en l’état initial du site le plus rapidement possible.

Dans l’attente de votre réponse et de vos éventuelles propositions complémentaires,

Bien cordialement,

Damien Barbereau

Cabinet du Maire

Envoyé de mon iPad

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑