→ Jeudi 21 juillet 2016, 143 mars, Aion bar, La Rochelle, 18h. Présent-e-s : 17 personnes.

Sujets abordés : – Erreurs de ND au Gabut
– Qu’est-ce qu’on devient ? : Est-ce qu’on change de nom ? Est-ce

qu’on garde une page facebook ? Quand est-ce qu’on se voit la prochaine fois ?

– Nos erreurs…

Nous avons souhaité faire un point à froid sur les erreurs commises à Nuit Debout La Rochelle. Et la plus grosse a été la gestion des stupéfiants en tous genre, qui ont consumé lentement l’énergie révolutionnaire du mouvement. Nous aurions dû interdire formellement tout produit sur le site de Nuit Debout dès le premier jour. Ensuite, nous savons aussi que la construction et l’entretient d’un « village » a pris beaucoup de temps aux participant-e-s, aux dépends des cercles de parole et actions militantes qui auraient pu s’organiser grâce à Nuit debout.

– On fait quoi maintenant ? ..

Nous voulons conserver le groupe que nous avons crée, profiter de la force que nous formons ensemble ! Avec convergence des luttes, il faut continuer le combat contre, non plus la Loi Travail, mais TOUT son monde !
« Et si on changeait de nom ? ». Certaines personnes étaient favorable à changer le nom du mouvement. Des propositions alternatives : « Collectif de lutte rochelaise » ou « Les palettes sauvages »… Suite à un vote, 5 pour changer le nom, 8 pour le conserver. Majorité au nom « Nuit Debout », pour conserver la crédibilité locale du mouvement et aussi sa notoriété au niveau national.

Pour ce qui est de la page facebook et de la communication : suite à un vote, nous conservons un compte facebook, non plus une page mais un groupe ouvert, pour que chacun puisse y publier des articles et informations. Trois personnes sont volontaires pour en être les administrateurs/trices.
Et ensuite ? Désormais nous nous réunirons les jeudi à 18h, la semaine prochaine à l’Aion puis nous verrons pour changer peut-être d’horaire ou de lieu.