ATTENTION : ce compte rendu n’est qu’une prise de note du débat. Il ne représente donc que l’avis les personnes participant à ce dernier et est constituée de citations.

Sujets abordés
→Être sans domicile fixe, exemple de mode de vie alternatif non choisi. →La vie d’artiste

1) Vivre dans la rue
– « L’engrenage de l’alcool et des drogues, de la prison, de la violence mène à l’impression de devenir un paria dans la société. »
– « Mais en 68, diverses communautés se sont crées, mais toujours l’échec à cause de la drogue et de l’alcool, sûrement aussi de la naïveté et d’une certaine paresse. »
– « Mais à l’époque, il y avait le choix de ne pas travailler car il n’y avait que peu de chômage. »
– « Il y a eu aussi l’apparition de l’héroïne, du Subutex et de toutes les drogues chimiques qui ont participé à l’échec de 68, est-ce un hasard ? »
– « Surtout que cette période, les années 70, a vu des mouvement revendicatifs et dénonçant le système naître, en Amérique notamment. »

2) Vie d’artiste
– « Elle implique pratiquement de fait d’accepter une vie alternative » – « Le statut intermittent représente une protection pour les artistes. »

Publicités