Ce compte-rendu n’est composé que de citations individuelles de personnes

participant au cercle de paroles. Elles ne sont en aucun cas un avis partagé de tous.

OGM = solution adoptée pour plus de productivité, de rendement, de façon à nourrir 10 milliards d’êtres humains.

Monsanto a fait faire des études pour montrer l’absence de risques, sauf que cela manquait de recul par rapport au long terme.

Problème des preuves.
Mutation de l’entreprise prévue, car les fins de contrat des directeurs de Monsanto-monde sont en 2017. Il n’y a pas que Monsanto : Bayer, qui est en train de racheter Monsanto ; Syngenta, rival suisse, autre géant des pesticides.

Un des problèmes vient des semences :
. il faut en racheter pour avoir le droit de semer à nouveau
. les semences Monsanto sont hybrides, donc non réutilisables
. loi interdisant l’utilisation de semences non achetées dans le commerce >> catalogue officiel

. pression des démarcheurs commerciaux
. pression d’organismes agricoles
. les agriculteurs se font menacer, harceler

En réponse à ces problèmes :
. développement de la polyculture et d’associations végétales
. troc de graines
. le bio répond à la perte de moitié des qualités nutritives des aliments, car il est plus nourrissant ; exemple des substances nutritives des pommes (la FAO a reconnu que le bio pouvait permettre de nourrir l’humanité)

Exemples de retombées dans le monde :

  • –  explosion des maladies de civilisation, notamment à cause du traitement des denrées stockées >> vente de glyphosate en explosion !
  • –  Mexique : suicides d’agriculteurs à cause de l’échec du système agricole
  • –  Inde : retour en arrière, à l’agriculture traditionnelle
  • –  Pays-Bas : scandale des petits pots pour enfants Blédina fabriqués à base de semences de Monsanto (donc OGM) ;
  • les citoyens hollandais ont lancé un mouvement, écrit une pétition et exigé le retrait des petits pots des magasins, en menaçant de boycotter tous les produits de la marque ; Blédina a retiré les petits pots de la vente aux Pays-Bas et déplacé son marché en France…
  • –  Brésil : élevage intensif : 3/10 animaux sont nourris aux OGM, terres déforestées >> impact sur la santé : problèmes génétiques, maladies (la production animale est la première cause de déforestation)
  • –  Vietnam : pendant la guerre, Monsanto a fabriqué l’agent orange, qui avait vocation d’éliminer durablement les populations
  • –  Guerre Afghanistan/Etats-Unis pour récupérer le lithium ; les métaux lourds servent à la fabrication des batteries, notamment pour les voitures électriques. Exemples de la Prius, voiture japonaise extrêmement polluante/de la Teslat qui permet une production énergétique efficace moins coûteuse

Ce compte-rendu n’est composé que de citations individuelles de personnes

participant au cercle de paroles. Elles ne sont en aucun cas un avis partagé de

tous.

Problème de la spéculation financière sur l’achat des terres agricoles ; exemple en Amérique latine, avec les pressions policières lors des manifestations.
Le système capitaliste a réduit le nombre d’agriculteurs ; on peut parler de chômage fabriqué.

Pour continuer la consommation d’OGM, il existe des campagnes qui encouragent les femmes à allaiter au biberon.
On trouve aussi des pesticides dans l’alimentation animale.

Attention au terme « agriculture raisonnée » : c’est en fait de l’agriculture chimique. Il faut lire le cahier des charges de l’agriculture raisonnée : c’est du bluff pour concurrencer l’agriculture bio.

Problématique des subventions pour l’agriculture qui exclut l’agriculture bio, au profit de l’agriculture polluante. Les plus grosses subventions versées par la PAC sont destinées au Prince de Monaco et à la Reine d’Angleterre, car ce sont les plus gros propriétaires de terres agricoles en France.

Problème des jardiniers qui dosent trop en pesticides et engrais.

Problème d’éducation des gens souvent dans l’opposition, plus que dans le soutien des activités positives, des solutions pour le changement. Comme l’opposition ne fonctionne pas, le système se dégrade.

Problème des éoliennes et des panneaux solaires souvent pas construits car cela affaiblit la valeur immobilière des terrains (bruit, bétonnage). Ou éoliennes construites dans des milieux non venteux. Il n’y aurait que 50% des éoliennes qui seraient effectivement raccordées au réseau. Problème des éoliennes dont l’électricité produite est redistribuée dans des régions lointaines au lieu d’être redistribuée dans des villes proches.

Les énergies renouvelables sont un effet de mode ; les lobbyings (EDF, AREVA) s’appuient sur cette mode pour rentabiliser leur vente de produits, comme les éoliennes vendues aux particuliers (manipulation de la population).
L’éclairage collectif rassemble les objets (lampadaires de rues, vitrines) les plus énergivores en consommation énergétique.

Gestion de l’eau potable : moins de 2% de l’eau potable est bue ; quand tu utilises 1L d’eau de ton robinet, 100L se perdent dans le réseau français à cause des fuites. (tous les filtres à eau vendus dans le commerce ne filtrent pas bien le calcaire et le plomb)

Solutions pour réduire la consommation d’OGM, les effets néfastes des pesticides, les différentes pollutions ? :

. Retour à la terre ou solution aquaponie (défections de poissons servant d’engrais) adaptée au milieu urbain ?
. Agriculture très productive possible, permettrait de résorber le chômage.
. Choisir ses dépenses : boycotter les OGM et les pollueurs

. Favoriser les productions locales et les circuits courts
. Production agricole sur toitures (toits végétaux)
. Convertir les espaces verts publics
. Pour chaque terroir, la solution est différente ; localement :
> une agricultrice de Vendée propose des terres à louer pour de jeunes agriculteurs bio

> groupe de recherche au niveau de LR : collectif des fermes urbaines
. Laisser un couloir de 200m de protection entre les écoles et les champs traités plutôt que les 20m existants !
. Utiliser un fournisseur électrique écologique comme NRCoop
. Utiliser les voitures électriques ou les transports en commun pour évoluer vers des transports moins polluants
. Utiliser les réseaux de récupération, comme « Roule ma frite » pour faire fonctionner les moteurs (huile de friture récupérée dans les restos)
. Site internet à partager sur facebook : consommateurspascobayes.fr
. Un réchaud capable de chauffer l’eau de manière plus rentable que les barres d’uranium a été créé l’an dernier
. Possibilité de refuser l’installation d’un compteur linky en s’appuyant sur la loi qui l’y autorise

Publicités