Introduction

1) C’est quoi le Féminisme ?

2) On en est où en matière d’égalité ?

3)Pourquoi les mouvements sociaux doivent-ils être féministes ?

Est-ce que la volonté de faire un groupe féministe reflète la pensée que certaines femmes

se croient « mieux » que les hommes ?

– Non, c’est la possibilité pour tous les individus de sortir des rôles implicites qu’impose

la société machiste. Le sexisme, c’est l’oppression de l’ensemble des hommes et des

femmes par la société patriarcale et machiste.

– Pourquoi le féminisme est-il nécessaire

? parce qu’il y a un problème, général mais si bien

caché et intégré depuis des siècles, que peu de gens en sont conscients. Aujourd’hui

l’égalité entre hommes et femmes ne va pas de soi, les femmes sont globalement toujours

les plus opprimées, dans tous les domaines de la vie.

– Un mouvement est nécessaire car les femmes, dans leur grande majorité, n’osent pas agir individuellement. C’est pourquoi il existe souvent une contradiction entre ce qu’une femme revendique au sein de son mouvement et ce qu’elle ose faire ou dire chez elle ou dans sa vie de tous les jours.

– Il ne faut pas oublier que les droits élémentaires et fondamentaux de divorce ou de vote

n’ont été acquis que très récemment en France

– beaucoup d’hommes dans le monde n’ont pas de droits

– ne pas focaliser sur les différences physiques entre les sexes car il y a parfois plus de

différences entre deux hommes ou de femmes qu’entre un homme et une femme.

– Question à se poser : pourquoi, dans les mouvements Nuit Debout, les femmes sont-elles

partout sous-représentées ?

le féminisme doit être un mouvement émancipateur, pour accélérer les prises de

conscience et l’évolution des mœurs, exemples la pub a encore beaucoup de slogans qui rabaissent la femme au rôle d’objet esthétique, domestique ou sexuel, trop de tâches sont encore officieusement laissées au femmes, y compris à Nuit Debout La Rochelle (cuisine, vaisselle, ménage) et certaines tâches leur sont tacitement refusées, comme par exemple la construction ou le bricolage, trop de blagues misogynes ont encore cours et doivent être supportées par les femmes qui veulent s’intégrer là où elles ne sont pas majoritaires

trop d’idées préconçues sont encore dans les mentalités en ce qui concerne la liberté

sexuelle ou même la liberté de draguer qui elle souhaite pour une femme, on se

félicite que son ado ait une copine, même si cela change souvent mais on a peur que

notre fille fasse de même, et du qu’en dira-t-on

trop d’inégalités persistent dans le langage, il y a encore énormément de métiers qui

n’ont pas de forme féminine reconnue.

il faut aussi que les femmes se réveillent et acceptent de prendre des initiatives et des

risques pour revendiquer, dans la vie de tous les jours, leur droits au respect, le partage

équitable des tâches et pour exiger de récupérer la liberté qu’on leur a prise.

– Pourquoi l’ancien schéma est-il encore appliqué par certains ados ? Parce qu’ils ont

grandi dans un société patriarcale et machiste. Dans encore beaucoup d’écoles et de foyers

on ne demande pas la même chose aux garçons et aux filles…

beaucoup d’hommes n’imaginent même pas les risques que doivent encore prendre les

femmes qui veulent par exemple, se promener seule la nuit, quelque soit leur âge.

– pourquoi y-a-t-il encore beaucoup moins de femmes en politique

double vie, au travail et à la maison, les femmes n’ont pas de temps pour le reste, et les

Les femmes veulent pouvoir faire les choses autrement, elles veulent que ce ne soient plus ? Parce que, avec leur retraitées, qui sont de la vieille génération, n’osent pas se faire entendre…

les valeurs dites masculines qui priment dans les décisions, exemple la violence lors des

manifestations

-Les facteurs facilitant pour ce nouveau monde s’appellent RESPECT POLITESSE

PARTAGE

En ce qui concerne la galanterie, certaines femmes se sentent rabaissées par ces

démonstrations, de même que le fait d’être sur-protégée par leur père ou par d’autres

hommes qui veulent jouer ce rôle.

– Mais l fait de tenir la porte à une femme pour entrer quelque part est juste, pour moi, une

marque de gentillesse. On veut faire plaisir mais pas du tout rabaisser.

Publicités