Présentation par des membres du collectif Stop TAFTA.
1er point : suppression des droits de douane  ex : Agriculture (producteurs de lait)

2ème point : suppression barrières non tarifaires : permet de protéger les citoyens et les environnements (OGM, gaz de schiste, droit du travail)

3ème point : jugement des conflits aux tribunaux internationaux par des acteurs privés : suspicion de partialité)

ex : affaire tapie, jugement philip morris contre l’australie (environ 1 milliard de dollars d’«amende»)

aspects prétendus « positifs » sont :

Déréglementation : des banques (ex : subprimes 2008), etc …

problème : soumission des travailleurs aux spéculateurs.

Dernier traité de ce type signé : l’ALENA entre les US et le Canada : 1 million de pertes d’emplois aux US, destruction des conditions de vie et des travail…

Arnaud : alimentation OGM chez 3 millions de consommateurs aux US. Le TAFTA permettrait de généraliser ce type de consommation partout, et d’empêcher les changements par exemple dans la direction d’une alimentation plus saine.

Début du TAFTA: Juillet 2013.

Se méfier des hommes de pouvoir qui apparemment s’opposent au TAFTA dont leurs promesses sont peu convaincantes (ex:Hollande).

Le TAFTA permettrait selon ses défenseurs de tirer les lois vers le haut, mais cela paraît bien mensonger au vu de l’incompatibilité libéralisme mondialisé/production locale.

Attaque des états par les multinationales de manière unilatérale, tous les citoyens seront perdants par le traité. Les gagnants sont l’élite, banquiers et grands dirigeants de groupes.

Le TAFTA serait appliqué au niveau des pays ou groupes de pays, ce qui impliquerait une soumission totale des états. Les communes qui s’opposent au TAFTA n’ont aucune valeurs juridique. Mais cela fait connaître le TAFTA, et on sait que Dracula meurt au grand jour.

Armement :

CETA à peu près identique au TAFTA : risque d’être ratifié par le parlement européen : sauf que c’est entre l’Europe et le Canada. Le Parlement wallon a refusé le traité, mais au niveau de l’Europe ça ne risque pas de changer grand chose à lui tout seul.

1: devant le conseil des ministres européens (conseil obscur)

2 : devant le parlement européen

3: ????

Il y a de forts risques que le conseil européen accepte le traité. Grande difficulté de se procurer le texte. Mais vu qu’il veut le traité, 99% de chance que ça soit voté.

Avant : dans le traité : Décider les normes qui doivent apparaître ou disparaître entre chaque état.

Si il y a un après : Dicter les normes de manière unilatérale par les multinationales.

La pollution va augmenter énormément de par l’augmentation du nombre de transports (bateau container, avions cargo, etc….)

Concurrence et non coopération appliquées actuellement au niveau mondial , ce qui implique que le TAFTA  ne va pas changer cela.

En tant que citoyen, qu’est-ce qu’on peut donc faire ?

Ikéa : ne paye pas d’impôts et surveille ses employés. On leur donnerait énormément d’argent publiquement, si ils s’installent. IL FAUT SIMPLEMENT BOYCOTTER.

Autre exemple : Amazon vs petites bibliothèque : vive le local !

Information : il existe une application s’appelant Amazon Killer, qui apparemment sortirait les liens google vers les librairies locales ou sinon au moins démoniaque.

Seule l’agroécologie permettra de nourrir de manière pérenne les êtres humains. TAFTA= Menace pour la santé publique (+ revoir procès soda au Mexique et Philip Morris VS Australie

Inra a fait une étude pendant 10 ans dans les Vosges. Résultat : intrants chimiques démolissent violemment les sols, et donc la santé par l’alimentation(cycle). Approuvé par Lydia et Claude Bourguignon depuis plus de 30 ans.

[…]

Publicités